Perte de service à l'hôpital de Saint-Quentin: un moratoire est réclamé

SAINT-QUENTIN - Les différents regroupements du Restigouche-Ouest qui se sont battu durant les dernières semaines afin de renverser la décision du Réseau de santé Vitalité de nous amputer d'un service d'oncologie à Saint-Quentin, ont maintenant un autre objectif. Celui de rendre viable à long terme la solution proposée par Vitalité.

Cette solution, c'est d'embaucher une infirmière d'Edmundston qui viendra administrer les traitements de chimiothérapie aux patients de l’hôpital de Saint-Quentin. Plusieurs craignent que ce soit une autre stratégie de la part de Vitalité qui conduira vers l’abolition complète du service.

En plus des coupures en oncologie, le président-directeur général du Réseau Vitalité a annoncé, lors d'une rencontre le 6 novembre dernier avec le Regroupement des soins de santé de Saint-Quentin et la région, qu’il y aurait de nouvelles coupures au service de laboratoire prochainement.

La maire de la Ville de Saint-Quentin Nicole Somers, au nom du dit regroupement, demande donc une rencontre d’urgence avec le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Croissance démographique, Gilles Lepage et le ministre de la santé, Benoît Bourque, afin de discuter de solutions viables et à long terme pour l’hôpital de Saint-Quentin.

Source: 
FM90 Route 17

Partagez !

Right Advertising 1

Bas de Noël du FM90
Offres d'emploi CFJU
Faites un don

Right Advertising 2

Top Advertising

Salle de nouvelles
La Radio Gratuite sur mon téléphone
Faites un don